comédienne

comédienne

Comme un zeppelin en flammes dans son vol de retour

COMME UN ZEPPELIN EN FLAMMES DANS SON VOL DE RETOUR


 





Interprétation Fanny Bouffort / Création sonore, musicien Vincent Malassis / Textes Simon Diard / Lumières Fabien Bossard
 


 

Microfictions & paysages sonores
Construit sur le modèle d’une playlist, le premier spectacle de la Compagnie Planches-Contacts s’attaque à la forme fragmentaire. Le morceau, pensé à la fois comme autonome et pris dans une logique de résonance, est un des points de rencontre entre l’écriture de Simon Diard et la musique de Vincent Malassis. Articulés, les fragments ne reconstituent pas une fable, même bouleversée dans sa structure, mais sont comme les instantanés d’un monde en chute libre, où les figures incarnées par Fanny Bouffort risquent à tout moment de glisser du statut protecteur de créateur (narrateur) au statut exposé de créature (personnage). Dans Comme un zeppelin en flammes, le dramatique est un piège qui se referme. Prendre corps conduit sinon à sa propre fragmentation à la vulnérabilité. Le personnage se trouve projeté dans un monde en mouvement constant, au centre de paysages sonores hostiles ou de nappes enveloppantes, menacé, toujours en passe de s’échapper dans la vision.

Théâtre & concert
Ce premier montage (de textes, de sons, de mouvements) d’une pièce que nous avons voulu inscrire dans une perspective évolutive et expérimentale, est le résultat d’une exploration de la porosité existant entre fiction et performance, théâtre et concert. Dans un dispositif scénique où les micros, les enceintes, les sources de lumière et les machines sont aussi les instruments de la représentation, dans une forme composite allant de la lecture au pupitre à l’interprétation dramatique, de la musique concrète à l’image mentale, la comédienne et le musicien créent des passages, une circulation entre le temps du plateau et le temps de la fiction.
Forme évolutive
La forme fragmentaire ressemble à un corps articulé dont la signification varie en fonction de son montage. Comme un zeppelin en flammes est appelé dans la poursuite de notre création à se recomposer sous de nouvelles formes : une version pour le plateau plus vaste et approfondie, une version (peut-être aléatoire) spécialement orientée vers le concert, une version sonore (disque vinyle).
Production : Compagnie Planches-Contacts, avec le soutien de la Maison Zusvex et du Théâtre du Cercle. Crée en coréalisation avec La Loge.
Dossier complet téléchargeable sur le site internet http://cieplanchescontacts.tumblr.com/



CALENDRIER  

21 et 22 février 2013 - Le Coquelicot, Fougères
25 et 26 janvier 2013 - Théâtre du Cercle, Rennes
15,16 et 17 mai 2012 - La Loge, Paris

20 avril 2012 - Maison Zusvex, Parigné (répétition ouverte)
20 janvier 2012 - Théâtre du Cercle, Rennes (ouverture de résidence)


SITE INTERNET :
http://cieplanchescontacts.tumblr.com/
LIENS VIDEOS :
Extraits de répétitions (juillet 2011) > http://vimeo.com/30011703

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire